Dzlibre

Bienvenue sur Dzlibre, forum algérien de discussions, rencontres et de partage .
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le Maroc accusé de crimes contre l'humanité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
RastaCool
Admin


Messages : 907
Date d'inscription : 21/01/2010

MessageSujet: Le Maroc accusé de crimes contre l'humanité   Mar 2 Fév - 12:13

L’ambassadeur de la RASD à Alger au Centre d’“Ech-Chaab”
“Le Maroc devra s’expliquer sur les crimes contre l’humanité”

Par : Hafida Ameyar

Le conflit est entaché par tant de “mensonges” et d’actes illégaux, à l’exemple des accords secrets de Madrid conclus, en novembre 1975, entre l’ancienne puissance, l’Espagne,
le Maroc et la Mauritanie de Ould-Daddah.

La question du Sahara occidental, dernière colonie en Afrique, a été au menu de la conférence-débat organisée, hier, à Alger, par le centre des études stratégiques d’“Ech-Chaab”. Invité à la rencontre, l’ambassadeur de la République sahraouie (Rasd) en Algérie, Brahim Ghali, a tenu à rappeler ce que des historiens ne cessent d’écrire : “dans les siècles passés, les Sahraouis ont combattu les Portugais et les Anglais, et ont négocié des accords avec eux, cela sans avoir affaire de près ou de loin aux Marocains.” Pour le diplomate, le conflit est entaché par tant de “mensonges” et d’actes illégaux, à l’exemple des accords secrets de Madrid conclus, en novembre 1975, entre l’ancienne puissance administrante, l’Espagne, le Maroc et la Mauritanie de Ould-Daddah. “Ils (les Marocains) ont longtemps menti, mais le mensonge a toujours une fin”, a indiqué M. Ghali, en précisant que les visées expansionnistes, voire les “appétits régionaux” du royaume chérifien, sont apparus “avant les années 1960 et 1970”. Il a également déclaré que “le Maroc a mené un génocide contre le peuple sahraoui. Des femmes et des enfants, entre autres, ont été jetés des avions marocains. En février-mars 1976, les Sahraouis ont été soumis aux bombardements au phosphore blanc et au napalm et pendant 16 années, ils ont été exposés à des armes interdites, comme les bombes à fragmentation… Après l’indépendance du Sahara occidental, tous ces crimes contre l’humanité seront dévoilés”. Par ailleurs, l’ambassadeur de la Rasd a abordé la problématique d’aide humanitaire internationale aux réfugiés sahraouis, rappelant que c’est exactement en 2004 que cette aide a été bloquée, à la suite de rumeurs et de contrevérités (mises à nu plus tard par une enquête), laissant ainsi la place à “la politique des pressions” et à “la politique qui consiste à affamer une population”. “Nous refusons d’échanger notre souveraineté et notre dignité contre une boîte de thon ou un morceau de pain, car nous sommes un peuple qui lutte pour reconquérir sa liberté et son indépendance.” Plus loin, l’intervenant a parlé des luttes quotidiennes menées par les Sahraouis, notamment dans les territoires sous l’occupation marocaine, citant nommément Aminatou Haïder et les autres militants sahraouis des droits de l’homme qui sont persécutés, sinon jetés dans les cachots, en dépit de la présence des forces de la Mission onusienne (Minurso). En guise de conclusion, Brahim Ghali a affirmé avec force que la victoire des colonisés sahraouis est certaine. “Aujourd’hui, nous sommes déterminés à poursuivre notre combat et nous sommes convaincus que le peuple sahraoui va vaincre et construire son État, la République arabe, sahraouie et démocratique, sur tout le territoire sahraoui. C’est juste une question de temps”, a-t-il soutenu.
Il est à signaler que les propos de l’ambassadeur sahraoui interviennent 24 heures après l’annonce faite, par le secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-Moon, quant à une probable reprise des négociations entre le Front Polisario et le Maroc, vers la mi-février 2010. Ses déclarations donnent une idée du point de vue sahraoui et viennent complétées, par conséquent, les exposés présentés, hier, par le docteur Saïd Ayachi, l’ex-président du Croissant-rouge algérien et membre fondateur du Comité algérien de solidarité avec le peuple sahraoui (CNASPS), ainsi que le juriste Omar Sadok.

Liberté
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dzlibre.forumperso.com
 
Le Maroc accusé de crimes contre l'humanité
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Marée Noire 1/07/2010 dans le golfe du Mexique : Pétition de PETA pour que BP soit reconnu et accusé de crime contre les animaux
» Liste des versets coraniques contre l'humanité .
» LE MAROC PREPARE UNE CAMPAGNE CONTRE L'ALGERIE
» Pétition contre la loi au maroc qui extermine les chiens !
» Se protéger contre les chèques sans provisions

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dzlibre :: Discutions Générale :: Actualité générale-
Sauter vers: