Dzlibre

Bienvenue sur Dzlibre, forum algérien de discussions, rencontres et de partage .
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La famille Tounsi répond à Zerhouni

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
RastaCool
Admin


Messages : 907
Date d'inscription : 21/01/2010

MessageSujet: La famille Tounsi répond à Zerhouni   Jeu 4 Mar - 12:47

Dans un communiqué rendu public hier
La famille Tounsi répond à Zerhouni

Par : Neïla B.

En sortant de sa réserve, la famille du défunt remet en cause la déclaration faite la veille par le ministre de l’Intérieur. Ce meurtre n’a rien à voir avec une affaire personnelle.

Une semaine après l’assassinat du directeur général de la Sûreté nationale Ali Tounsi, sa famille a rendu public hier un communiqué de presse à travers lequel elle entend remettre les pendules à l’heure. Une conférence de presse était prévue initialement au domicile du défunt. Mais la famille a opté pour un communiqué.

La famille Tounsi sort de sa réserve et récuse cette version des faits qu’elle qualifie d’ailleurs de “tendancieuse et prématurée”. Dans sa déclaration, la famille affirme que “ces commentaires qui donnent un caractère personnel aux motivations de l’assassin ne peuvent laisser indifférente la famille du martyr qui s’élève avec force contre ce type de comportement”. Et d’ajouter plus loin et de manière catégorique : “Contrairement à ces affirmations infondées, la famille du martyr tient à souligner avec force que ce dernier n’avait aucun problème personnel avec son assassin ni d’ailleurs avec quiconque, en témoignent des nombreuses marques de sympathie provenant de la société civile et plus particulièrement, la classe dite populaire.” La famille Tounsi a tenu également à préciser et contrairement aux premières informations contenues dans le premier communiqué du ministère de l’Intérieur du 25 février que “le défunt a été assassiné froidement, lâchement et en toute conscience dans son bureau de la DGSN alors qu’il s’apprêtait à tenir une réunion avec des directeurs centraux”.
Le communiqué poursuit en ajoutant que “Ali Tounsi est mort debout dans son bureau en patriote et au service de l’État dans le cadre de la lutte contre la criminalité sous toutes ses formes”.

Le communiqué conclut par “la reconnaissance de la famille à tous les citoyens pour leur soutien et leur compassion pour la perte de l’homme de principe et de tolérance que fut si El-Ghaouti”.
La déclaration de la famille du défunt intervient au lendemain de la sortie du ministre d’État, ministre de l’Intérieur, Nourredine Yazid Zerhouni, qui a affirmé en marge de l’ouverture de la session de printemps de l’Assemblée populaire nationale que le crime dont a été victime Ali Tounsi s’est déroulé “sans témoins” et qu’il s’agit d’une affaire entre deux hommes, en l’occurrence le défunt Ali Tounsi et son assassin le colonel Oultache.

Le ministre de l’Intérieur avait également indiqué que l’affaire de l’assassinat de l’ancien directeur général de la Sûreté nationale (DGSN), feu Ali Tounsi, est “sous la responsabilité du ministère de la Justice”. “Il est vivant et est entre les mains de la justice”. La justice “fera son devoir en toute liberté et sérénité et rendra publics les résultats de l’enquête dans le respect de la transparence”, a-t-il conclu.

Liberté
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dzlibre.forumperso.com
Mimou
Modérateur
avatar

Messages : 497
Date d'inscription : 08/02/2010
Age : 32
Localisation : Saldae

MessageSujet: Re: La famille Tounsi répond à Zerhouni   Jeu 11 Mar - 23:38

Noureddine Yazid Zerhouni rend un vibrant hommage au défunt Ali Tounsi
ALGER- Le ministre d'Etat, ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales, M. Noureddine Yazid Zerhouni, a rendu jeudi à Alger un vibrant hommage au défunt directeur général de la Sûreté nationale (DGSN), Ali Tounsi, connu sous le nom de Si El-Ghouti, le qualifiant de "frère d'arme". "Nous avons, moi et Si El-Ghouti, rejoint l'Armée de libération nationale (ALN) le même jour. Nous nous connaissions depuis 35 ans. Nous avons eu une seule préoccupation : l'intérêt et la défense de la nation", a affirmé M. Zerhouni à l'occasion de la cérémonie de clôture d'une session de formation des chefs de Sûreté de daïras à l'Ecole supérieure de police de Chateauneuf. "Notre seul but était l'indépendance de l'Algérie pendant la Révolution avant que nous nous attelions l'un et l'autre à l'édification du pays", a encore noté M. Zerhouni. Le ministre a relevé qu'Ali Tounsi a accepté, durant les années 1990, "la lourde responsabilité de diriger la DGSN dans des conditions très difficiles au moment où certaines personnes fuyaient la responsabilité". Il a indiqué qu'Ali Tounsi, qui a géré avec doigté la DGSN, a fait de la défense de l'Etat de droit une préoccupation majeure, ajoutant que le ''défunt frère nous a été ravi d'une manière subite et inattendue".
[Aps 11/3/10]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La famille Tounsi répond à Zerhouni
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Décès de MAZOUNI Abdelaziz dit Tounsi
» Les huiles essentielles pour toute la famille
» La famille DIOR
» Famille de Clercy évoquée par Claude LESUEUR maire du Tilleul
» Les noms de famille de l'Orne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dzlibre :: Discutions Générale :: Actualité générale-
Sauter vers: