Dzlibre

Bienvenue sur Dzlibre, forum algérien de discussions, rencontres et de partage .
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le ministère de l’Éducation menace de radier les enseignants grévistes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
RastaCool
Admin


Messages : 907
Date d'inscription : 21/01/2010

MessageSujet: Le ministère de l’Éducation menace de radier les enseignants grévistes   Jeu 4 Mar - 12:53

Après la décision de la justice ordonnant la reprise des cours
Le ministère de l’Éducation menace de radier les enseignants grévistes

Par : Nabila Afroun


Dans l’impossibilité de trouver un dénouement à la crise de l’éducation et devant la persistance de la grève, le ministère de l’Éducation nationale a décidé d’user des moyens “radicaux” afin d’amener les enseignants à geler leur mouvement de contestation.

Après que les démarches entreprises en direction de la justice eurent abouti à une décision ordonnant l’arrêt immédiat de la grève et la reprise des cours, la tutelle revient à la charge en menaçant les enseignants grévistes d’être radiés de leur poste de travail. Elle a instruit les chefs d’établissement scolaire de lancer, dès dimanche prochain, la mise en œuvre des procédures réglementaires en matière de relation de travail de la Fonction publique. En plus du retrait automatiquement sur salaire et sur la prime de rendement, les enseignants grévistes risquent d’être radiés de leur poste de travail en raison de l’abandon de poste et ce, à partir du 7 mars prochain.
“Les directeurs des wilayas sont également instruits de prospecter parmi les demandeurs d’emploi, en leur possession, en vue de remplacer les postes vacants, et ce, en collaboration avec les services de la Fonction publique”, peut-on lire dans le communiqué du ministère de l’Éducation rendu public hier. Le ministère de tutelle précise que cette décision a été prise mardi dernier à la suite de la réunion du gouvernement. En conséquence, les enseignants demeurant encore absents de leur poste de travail sont interpellés pour reprendre les cours.
Le communiqué du département de Benbouzid a tenu à rappeler que tous les corps spécifiques du secteur de l’éducation nationale ont bénéficié d’augmentations salariales nettes, très substantielles, allant de 29 à 32%, et ce, grâce à la revalorisation du régime indemnitaire, y compris la prime de rendement versée à son plafond (40%), à tout fonctionnaire assurant normalement sa tâche et indique que ces augmentations ont été validées officiellement par le gouvernement à travers la signature du décret d’application par le Premier ministre le 24 février dernier. Par ailleurs, le ministère de l’Éducation lance aux grévistes – par le biais du communiqué – un appel à la raison et déclare que “les pouvoirs publique ne peuvent tolérer davantage que les élèves continuent à souffrir des aléas d’une scolarité fortement perturbée”, a-t-il conclu.

Liberté
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dzlibre.forumperso.com
 
Le ministère de l’Éducation menace de radier les enseignants grévistes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand l'éducation "alternative" isole...
» éducation, sv, pression sociale
» Une réponse du ministère sur la "privatisation" des archives
» Ministère de la culture - Mémoire
» site du ministère

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dzlibre :: Discutions Générale :: Actualité générale-
Sauter vers: